Une belle et longue histoire...

Bauzille ? Ne pas confondre avec Basile, évêque de Césarée. Bauzille (ou Baudille) est composé de « bold », audacieux et de « hild », combat, aux consonances plus germaniques qu’occitanes… C’est d’Orléans que le sieur Baudille, chrétien fervent et prosélyte, décida, vers l’an 300, de partir avec son épouse vers Nîmes y porter la parole du Christ.

Mais là, un jour, ayant interrompu une cérémonie de sacrifice païen, il fut décapité. Nîmes était une cité de l’empire romain et, à cette époque, alternaient les périodes de persécutions et de tolérance envers les Chrétiens. Le malheureux Baudille tomba au mauvais moment…
Montmel ? Les choses sont moins sûres. Le site du Mont Saint Léon fut occupé par des religieux au début du XIIe siècle et devint le siège d’une communauté importante puisque Mormellicum, ou encore Mormolacus, a été signalé dans une charte de 980 en tant que l’une des quatre vigueries (chefs-lieux) du pagus Magalonensis, pays de Maguelone.

Certains mettent en avant l’origine latine du nom « Mormolacus », accolement de mormorion, cristal de roche, et de lacus, réservoir d’eau. Cette définition rattacherait le nom du village à la nappe qui se trouve dans le puech et qui donne naissance à plusieurs sources.
D’autres disent que dans « Mormellicum » le suffixe icum n’a été rajouté que dans les documents écrits et « Mor », d’origine pré-indo-européenne, a donné morre ou mouré en languedocien, mot qui signifie aussi bien visage que museau, monticule ou mamelon… Référence à la protubérance calcaire qu’est le Mont St Léon au dessus du village.

Mais, plus jolie encore est la définition de tradition orale donnée par les habitants : Montmel signifierait le Mont-miel, en référence aux nombreuses ruches sauvages qui se sont, de toujours, installées dans les cavités des falaises blanches qui surplombent la commune.
Eau ou miel, c’est en tout cas du puech que vient la richesse de Saint Bauzille de Montmel, Sancti Baudilii de Mormel, tel qu’on le trouve écrit pour la première fois en 1254. Et c'est à coup sûr - quand la foudre ne vient pas frapper le clocher de son église comme en 2005 - un bien calme havre.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le document ci-dessous.

 

Télécharger
Origine du nom du village.
St Bauzille de Montmel histoire.pdf
Document Adobe Acrobat 20.5 KB